Le vendeur est un acteur clé du retail et personnifie certains des plus grands défis que le e-commerce pose au commerce traditionnel. Sans les vendeurs qui incarnent la marque, celle-ci ne peut répondre aux attentes des consommateurs et plusieurs chiffres d’une étude réalisée par Accenture Strategy en apportent la preuve. « 79 % des consommateurs français préfèrent traiter directement avec une personne pour résoudre leurs problèmes de service client, 58 % estiment que le magasin est le meilleur canal pour obtenir un service personnalisé, 44 % se rendent en magasin pour obtenir des conseils avant de commander sur Internet ».

Le métier de vendeurs a incontestablement évolué. D’une part en raison des modifications du comportements des consommateurs qui sont plus avertis sur les produits et qui ont commencé leur parcours d’achat sur internet. D’autre part en raison des outils digitaux arrivés en magasin pour améliorer l’expérience client et booster le vendeur.

En effet, le métier de vendeur ne s’improvise pas, c’est pourquoi il doit être revalorisé. Les bas salaires des conseillers de vente ne profitent pas à la marque qui voit son turnover augmenter et ses performances commerciales diminuer. « Un bon produit au bon prix est un bon point de départ, mais de la qualité de l’échange avec le vendeur/conseiller dépendra la finalisation de l’acte d’achat » (https://www.kissthebride.fr/evolutions-marketing/consommateurs-ne-prets-a-delaisser-contact-humain/).

 

Pour s’adapter, le conseiller de vente doit privilégier les valeurs humaines en s’appuyant sur l’écoute, l’empathie et la confiance. Mais il doit également s’ajuster aux exigences du client qui réclame une attention personnalisée. Pour assurer cette transformation et faire en sorte que les conseillers de vente deviennent de véritables ambassadeurs de la marque, celles-ci doivent revaloriser les salaires et trouver des outils de formation appropriés.

Selon Anadea, « 90% des employés sont plus productifs lorsque leur travail est gamifié, 72% estimant que la gamification les incite à travailler plus fort ». La formation digitale rejoint ce point en proposant des parcours d’apprentissage sous forme de quizz et de scores. Cette technique de gamification engage les collaborateurs et permet de mesurer leur performance.

En revalorisant le conseiller de vente, celui-ci se sent davantage concerné et reconnu. L’« expérience employé » devient gratifiante, ce qui se ressent ensuite dans la performance car celui-ci gagne en autonomie et en crédibilité auprès du client.

Edzo soutient cette valorisation du vendeur en lui offrant les bons outils pour s’adapter aux nouvelles attentes des consommateurs. Il forme et répond à toutes les questions de vos collaborateurs, il s’assure que l’ensemble des processus sur le point de vente soit exécuté et offre un service de recommandation intelligent. Edzo s’incorpore efficacement dans la cérémonie de vente et veille à ce que le vendeur ne soit pas déconnecté du client grâce à l’ancrage mémoriel.